Année 2003

         Le début de cette année n’a pas du tout été célébre... Tout simplement, nous nous sommes réveillés le Jour de l’an et la seule différence a été celle en date. Nous avons voulu montrer le tournoi à l’étranger et pour cela, le chef a traversé une grande partie de la France. Cependant, le seul effet de ce beau voyage a été le beau voyage même, alors nous nous sommes préparés pour la nouvelle saisonne au château-fort de Trencin. Nous nous sommes concentrés à la publicité, nous avons fini quelques petites choses que nous n’avons pas fini l’année dernière et comme cela nous avons vécu, tranquils. Tout à coup, un changement dramatique est venu – un mur du château-fort est tombé sur le chemin d’accès et on a fermé le château! Nous n’avons eu aucune idée quoi faire et tout à coup un autre changement est arrivé – nous avons réçu un coup de téléphone du sud de la France, directement de Carcassone! Ils ont voulu nous voir et donc, naturellement, nous y sommes allés, nous nous sommes montrés et nous nous sommes mis d’accord avec eux.

Et c’est exactement à ce moment où le chef a commencé de se surmener et d’être chroniquement fatigué. Quand je me souviens de cela, j’ai de la compassion pour lui même aujoud’hui. Par contre, grace à ces Français, notre chef a découvert qu’il n’a pas besoin de plus que 5 heures du sommeil par jour.

Alors nous avons passé cette saisonne entre les murs de la ville médiévale la plus conservée en Europe. Mes amis, si vous êtes au moins un peu intéressés au moyen âge et n’avez pas encore visité Carcassonne, vous devriez le faire au plus tôt possible – 3,8 km de remparts, 80 tours, une cathédrale et un magnifique château-fort dans la ville, ceci vaut la peine d’y aller! En plus, en 2003, un fameux tournoi de chevalerie. Cela comprend nous, 80 autres acteurs, cascadeurs et chanteurs professionnels français, tout comme le directeur d’un nom célébre, Mr. Carlo Boso. Une expérience sur un côté, une énorme école sur l’autre. Nous avons beaucoup appris sur l’équitation. Celui, qui pense qu’il est un bon cavalier, devrait prendre son cheval et se montrer à Mr. Max Dardenne, qui est un des absolument meilleurs instructeurs de dressage des chevaux en France. Mon chapeau bas devant celui qui réussit! Nous n’avons pas réussi... Au début nous étions comme des écoliers à côté des professeurs universitaires. Heureusement nous avons bien observé tout ce qu’ils faisaient et nous apprenions rapidement, tout comme des singes! On pourrait dire que les Français ont été agréablement surpris par cette qualité exceptionnelle de nous, singes de la Slovaquie et de la Tchèquie. Pourtant, qu’est-ce qu’on  est capable d’apprendre en équitation pendant 3 mois? En premier presque rien (alors il nous est resté beaucoup de travail pour les mois et les années qui suivaient), en deuxième la connaissance que si un homme fait quelque chose, il y a toujours quelqu’un qui est capable de le faire mieux.

L’histoire a été à moitié inventée, mais à moitié réelle et donc nous avons du coudre les costumes du 13ème siècle en couleurs des nobles du région, construire beaucoup de nouveaux tentes, acheter 2 chevaux de plus et déplacer tout cela à Carcassonne. Avec les femmes et les enfants, nous étions 17.

Aussi le temps a été inoubliable, je crois qu’il a fait 70°C au soleil (des fois) et il n’a plu que 3 fois! Heureusement, nous allions nous baigner dans un ruisseau de montagne ou à la mer. Simplement, ce région est splendide et sauvage et ses châteaux sont uniques! Il y a Montségur, Arques (qui appartenait à Eléonore d’Aquitaine), Blanchefort, Rennes-le-Château et aussi la tour Magdala, bien connue à tous ceux qui s’intéressent aux légendes de saint graal. Et dans ce région nous avons pu vivre! Je pense que nous n’allons jamais l’oublier.